Actualités

Conférence-débat à la Maison de l’Amérique Latine | Lalibétè ka vini, les enjeux d’une traduction

Le 29 mai à 19h00, l’Institut du Tout Monde présentait Lalibétè ka vini !, la traduction aux éditions Scitep par Rodolf Étienne des Décrets d’abolition de l’esclavage du 27 avril 1848 (français-créole). La rencontre animée par Loïc Céry et accueillie par la Maison de l’Amérique Latine à Paris réunissait sous deux universitaires de renom : Myriam Cottias, directrice du Centre International de Recherches sur les Esclavages, et Corinne Mencé-Caster, linguiste et traductologue à la Sorbonne. La comédienne Mariann Mathéus qui nous honorait de sa présence, a illustré le débat par des lectures d’extraits de l’ouvrage avec le talent que nous lui connaissons.

Y a-t-il des requins aux Antilles ?

Aux dires de nombreux plongeurs sous-marins, les rencontres avec requins sont plutôt rares dans les Antilles ! À part les débonnaires requins-nourrices somnolant sous les surplombs ou au fond des grottes, et les requins gris des Caraïbes patrouillant le long des récifs, les requins sont plutôt « discrets » dans les eaux antillaises. Et pourtant, plus de trente espèces y ont été recensées, et l’inventaire n’est pas terminé !

L’été approche… les moustiques aussi !

La neige a (enfin) fondu, les beaux jours se profilent, et la chaleur de l’été est attendue avec impatience… Mais on oublie souvent qu’été rime avec moustiques, et on ne sait pas toujours que moustique peut rimer avec maladies !

Les couleurs de la vigilance cyclone

Le système Vigilance indique par des couleurs les différents niveaux de danger : il permet une information simple et concise des habitants et la gestion en temps réel du risque cyclonique aux Antilles françaises.