Rodolf Étienne

Né en 1970 en Martinique, Rodolf Étienne est journaliste, auteur et traducteur du créole martiniquais. Il milite pour une valorisation de la culture et du patrimoine créole internationaux.

auteurs

Journaliste, auteur, traducteur, Rodolf Étienne est né en 1970 en Martinique. Depuis ses premières traductions créoles (Lézenn, Les Indes, d’Édouard Glissant, Le Serpent à Plumes, 2005), il milite pour une valorisation de la culture et du patrimoine créole internationaux.

Rodolf Étienne se présente comme un auteur de la post-créolité et définit le concept de créolité internationale qui préconise le rapprochement des identités créoles du monde, de l’océan Atlantique à l’océan Indien, en passant par les diasporas créoles disséminées à travers le monde et notamment au sein des grandes capitales du monde (Paris, Londres, New York, Montréal, Toronto, Melbourne, Sydney).

Très influencé par le concept de créolisation d’Édouard Glissant, il prône le rapprochement des cultures créoles autour d’un patrimoine commun qui est l’esclavage et la colonisation.

Rodolf Étienne est auteur d’une traduction des décrets d’abolition de l’esclavage du 27 mai 1848 aux éditions Scitep.