Le transport maritime dans l’archipel guadeloupéen depuis 1930

Cet ouvrage est le résultat d’une étude sur les transports maritimes, les armateurs et entreprises d’armement, leurs navires et leurs équipages dans l’archipel guadeloupéen. Au cours d’une enquête pointilleuse, l’auteur … Lire la suite…

sommaire

PRESENTATION

Cet ouvrage est le résultat d’une étude sur les transports maritimes, les armateurs et entreprises d’armement, leurs navires et leurs équipages dans l’archipel guadeloupéen. Au cours d’une enquête pointilleuse, l’auteur a dépouillé les archives locales de presque tout le siècle écoulé, notamment celles des Affaires maritimes. Il a également recueilli les souvenirs de nombreux professionnels.

C’est non seulement une contribution au patrimoine maritime local, mais aussi une référence et un outil pour les professionnels du secteur, dans un contexte où la Guadeloupe doit faire face à des évolutions mondiales qui lui échappent totalement : mondialisation galopante, concurrence exacerbée, effets d’une crise permanente d’adaptation.

Dans la grande région caraïbe, les économies des différents pays divergent sensiblement. L’agrandissement du canal de Panama va entraîner une réorganisation complète des flux de transport maritime et, faute de pouvoir devenir un des nouveaux points de convergence et d’éclatement du trafic international (les « hubs »), les ports des Antilles françaises doivent rechercher leur niveau d’activité optimal, en améliorant les accès et leurs équipements portuaires. Ils sont contraints de se coordonner entre eux pour éviter à tout prix une concurrence dangereuse.

Présenté par la section de Guadeloupe de la Fédération du Mérite maritime, la série « Histoire maritime des Antilles françaises » éclaire de façon globale les réalités souvent ignorées du transport maritime local des régions de la Caraïbe francophone.

sommaire

SOMMAIRE

Avant-propos

1. L’armement guadeloupéen de transport maritime à travers les ans

I. Liaisons des dépendances proches
2. Armements de Marie-Galante
3. Armements des Saintes
4. Armements de Désirade et à Petite-Terre

II. Liaisons du centre de l’archipel : Grande-Terre et Basse-Terre
5. Armement traditionnel pointois et basse-terrien
6. Compagnie générale transatlantique
7. Usines sucrières et distilleries
8. Liaisons locales

III. Liaisons des Îles du Nord : Saint-Barthélemy et Saint-Martin
9. Navires des Îles du Nord
10. Les derniers négriers

IV. Liaisons dans l’ensemble de l’archipel et au-delà
11. Armement Guy Jacques
12. Armement Cassin
13. Régie départementale des transports maritimes
14. Entreprise Saint-Amand Daufour
15. Armement Malespine
16. Armements Michel Jacques
17. Armements Lacascade
18. Société de navigation intercaraïbe et Société caraïbe de navigation
19. Brudey Frères
20. Compagnie d’armement pour la recherche et l’armement off shore
21. Trans Antilles Express, Antilles Trans Express, Express des Îles, Jeans
22. Transports récents de passagers
23. Transports maritimes des dépendances
24. Rivages Croisières
25. Armements et projets fugitifs
26. Armements récents de barges
27. Activités professionnelles de loisirs nautiques

V. Liaisons hors de l’archipel
28. Armements bananiers des années 1944-1950
29. Entreprise guadeloupéenne de transports terminaux
30. Compagnie de navigation mixte et VIA
31. Caribia Ferries
32. Groupe Viking
33. Ferrymar
34. Caribbean Ferries, puis Star Ferries
35. Armements Ramaye
36. Compagnies pétrolières

VI. Activités de services
37. Services portuaires
38. Phares et balises
39. Pilotage
40. Agences maritimes et flottilles de rade
41. Travaux maritimes
42. Extraction de matériaux

Épilogue